Aller au contenu principal
Firma de convenio de colaboración

Les universités de Saragosse, Pau, Pays Basque et Publique de Navarre signent un accord de collaboration avec Elhuyar pour promouvoir l'intelligence artificielle dans le langage

2022 | janvier 20

 

  • La signature de l'accord de collaboration a eu lieu au siège de Jaca de l'Université de Saragosse, et en plus des représentants des entités signataires ont été présents le maire de Jaca et le directeur général de la politique linguistique du gouvernement d'Aragon.
  • Grâce à cet accord, les universités pourront utiliser et mettre en œuvre les outils et applications technologiques développés dans le projet LINGUATEC-POCTEFA, pour les langues basque, aragonaise et occitane.
  • L'accord de collaboration aura une durée de quatre ans et s'engagent à travailler conjointement pour le développement de projets technologiques pour l'euskera, occitan et aragonais dans le domaine de l'intelligence artificielle.

Ce matin a eu lieu la signature de la convention de collaboration entre les universités de Saragosse, Pau, Pays Basque et Publique de Navarre, et la fondation Elhuyar dans le but de promouvoir les outils et applications technologiques développés dans le projet LINGUATEC, pour les langues basque, aragonaise et occitane. La signature a eu lieu au siège de Jaca de l'Université de Saragosse, où ont été présents les représentants des cinq entités signataires: le recteur de l'Université de Saragosse, José Antonio Mayoral; la rectrice de l'Université du Pays Basque, Eva Ferreira; le recteur de l'Université Publique de Navzarra, Ramón

Le maire de Jaca, Juan Manuel Ramón et le directeur général de la politique linguistique du gouvernement d'Aragon, José Ignacio López Susín, ont également assisté à la cérémonie de signature.

La convention signée, qui durera quatre ans, établit les lignes de collaboration entre les entités participantes à l'utilisation des technologies de la langue développées dans le projet européen LINGUATEC. Un projet de coopération transfrontalière visant à développer, démontrer et diffuser de nouvelles ressources, outils et applications linguistiques innovantes qui améliorent le niveau de numérisation de l'aragonais, de l'euskera et de l'occitan. Le projet a permis la coopération technologique entre langues pour développer de nouvelles ressources et outils linguistiques, ainsi que de nouvelles applications en ligne pour faciliter l'utilisation des trois langues et l'accès multilingue au contenu par les utilisateurs finaux.

Ainsi, Elhuyar, entité qui a pour but et but fondateur de promouvoir, promouvoir et développer la science et l'euskera, se chargera de mettre à disposition des universités les outils et applications technologiques développés pour les langues basque, aragonaise et occitane. Parmi eux, les technologies de traduction automatique, reconnaissance vocale et synthèse vocale qui ont été intégrées dans des applications telles que les barres téléchargeables pour Google Chrome et Firefox, plugins pour CMS tels que Wordpress, correcteurs, APPs pour la traduction automatique et audioguides accessibles multilingues (Elia, Traduze, Aragonario, Aditu, VOTZ, ReVOC, etc.......)

Les universités publiques, qui ont, entre autres, les fonctions de création, de développement, de transmission et de critique de la science et de la technologie, utiliseront et implémenteront ces outils et collaboreront à l'évaluation et à l'amélioration de celles-ci, ainsi qu'à la génération d'idées et de projets pour de futurs développements qui aideront à améliorer la gestion multilingue, intelligente et accessible des universités. Ils collaboreront également à des projets d'intelligence artificielle appliquée au langage qui aident au développement technologique des langues basque, aragonaise et occitane.

Pour mener à bien le développement et le suivi de la convention, une Commission mixte de suivi sera constituée, qui vise à promouvoir les actions permettant d'atteindre les objectifs et les conditions énoncés dans la convention. La commission se réunira avec une périodicité annuelle.

Réseau d'excellence en intelligence artificielle, pour créer une infrastructure linguistique transfrontalière

Le 18 juin 2021, dans le cadre du Congrès transfrontalier Linguatec, les membres du consortium LINGUATEC ont procédé à la lecture et à la signature du manifeste fondateur du réseau d'excellence en intelligence artificielle pour la construction d'une infrastructure linguistique transfrontalière. Le niveau de développement atteint dans le projet a encouragé les institutions du consortium à faire un pas stratégique en créant un réseau d'excellence en intelligence artificielle, pour créer une infrastructure linguistique transfrontalière. L'accord signé aujourd'hui entre les universités est une étape stratégique supplémentaire dans le domaine du développement technologique d'une infrastructure linguistique transfrontalière inclusive, multilingue et intelligente.