Aller au contenu principal
“Emakume zientzialarien argitan” solasaldi-zikloak jarraipena izango du udazkenean

Le cycle « À la lumière des femmes scientifiques » reprend en automne

2022 | septembre 26
  • Ce cycle de colloques est le fruit de la collaboration entre Elhuyar et Donostia Kultura et sera poursuivi en automne.
  • L'objectif du projet est de faire connaître les femmes scientifiques; à travers des entretiens personnels, il offrira l'occasion de rencontrer des scientifiques travaillant dans différents domaines.
  • Les discussions seront en euskera, à 19 heures, dans la salle des manifestations du Centre culturel Ernest Lluch.

Le cycle de colloques « À la lumière des femmes scientifiques », organisé conjointement par Elhuyar et Donostia Kultura, se poursuivra en automne avec trois sessions supplémentaires, qui auront lieu les 4 octobre et 8 et 29 novembre.

L'objectif de ce projet est de connaître les femmes scientifiques car, dans l'histoire de la science et de la technologie, les contributions des femmes ont été reléguées et cachées, et encore aujourd'hui, la discrimination des femmes reste évidente dans ce domaine.
A travers des entretiens personnels, il y aura l'occasion de rencontrer trois femmes scientifiques travaillant dans différents domaines: Itziar Laka Mugarza, Amaia Bacigalupe de la Hera et Lourdes Herrasti Erlogorri. Répondant aux questions d'Ana Galarraga Aiestaran, vulgarisatrice de la science d'Elhuyar, ils expliqueront les raisons qui les poussent à enquêter, les questions auxquelles ils recherchent des réponses, les choses qui les ont surpris et les difficultés auxquelles ils sont confrontés. En outre, ils recommanderont leurs livres préférés pour surmonter le stéréotype des « deux cultures » (sciences et humanités).


Cycle de colloques automaux 2022


Le premier colloque aura lieu le 4 octobre. L'interviewée sera Itziar Laka Mugarza, et le titre sera le suivant : Itziar Laka Mugarza : à la recherche de l'inimaginable, en partant du langage.
Itziar Laka Mugarza est professeur de linguistique et d'études basque et directrice de l'équipe de recherche L'esprit bilingue de l'UPV/EHU. Il est membre de Jakiunde, Académie des sciences, des arts et des lettres du Pays basque, et membre correspondant d'Euskaltzaindia. Auteur de la grammaire A Brief Grammar of Euskara, the Basque Language, disponible sur Internet. Sa recherche combine la linguistique théorique avec des méthodes expérimentales de psycho-neurolinguistique, pour étudier la représentation et le traitement neural du langage, notamment dans le domaine de la syntaxe et du bilinguisme.

La deuxième rencontre sera Amaia Bacigalupe de la Hera. La conférence aura lieu le 8 novembre, et traitera de la santé, avec le titre Amaia Bacigalupe de la Hera: la santé n'est pas seulement l'absence de maladie.

Amaia Bacigalupe de la Hera est docteur en santé publique, professeur de sociologie à l'Université du Pays Basque et chercheuse au groupe OPIK (groupe de recherche sur les facteurs sociaux de la santé et l'évolution démographique). Bacigalupe est critique à l'égard de la gestion de la crise de la COVID-19, parce qu'elle ne pense pas que ce soit quelque chose qui s'est passé par hasard, ni qu'elle ait touché tous et toutes de la même façon. Et la COVID-19 n'est qu'un exemple. Parce que la santé n'est pas seulement l'absence de maladie, mais le bien-être dans un sens général. Bacigalupe travaille avec cette vision pour la mise en œuvre de meilleures politiques.

Le troisième et dernier colloque tournera autour de Lourdes Herrasti Erlogorri, et aura lieu le 29 novembre, sous le titre Lourdes Herrasti Erlogorri : construire la mémoire, déterrer le passé ».

Lourdes Herrasti Erlogorri est licenciée en géographie et histoire par l'Université du Pays basque/Euskal Herriko Unibertsitatea et professeur d'enseignement secondaire. Elle est spécialisée en ostéoarchéologie et travaille à Aranzadi depuis plus de 30 ans. Il a participé à d'importantes découvertes archéologiques, comme le gisement néolithique de San Juan devant Portam Latinam (Alava) ou l'exhumation de gisements de la guerre civile, combinant rigueur scientifique et humanité.

Les trois colloques seront en euskera, à 19 heures, dans la salle des manifestations du Centre culturel Ernest Lluch.
Les audios des colloques pourront également être entendus dans les affiches de DK Irratia et sur le site Internet d'Elhuyar zientzi.eus.